Naître à Soi

Bienvenue dans l’espace
où l’on enfante avec le Cœur

Je vous invite à découvrir une aventure merveilleuse que nombreux ignorent, où l’Amour et le lien avec l’âme du bébé à venir nous portent et nous servent de guides.

Un chemin de (re)naissance à soi et à la vie où nous réapprendrons ensemble à accueillir nos bébés tels qu’ils ont été créés par la Source, dans leur pureté d’Amour, sans perte d’identité en chemin.

À les rencontrer tels qu’ils sont
et non pas tels que nous les projetons
afin d’être dès le départ connectés au
Chant de leur Âme.

Le Sablier Inversé

Le Sablier Inversé

 

Le sable ruisselle sur moi... le sablier s’inverse. J’inspire...
L’Enfance.

Tant de joie, de candeur, de couleurs ! Tant de premières fois !
Le monde est si vivant !
Je suis Un avec Toi.

Je te parle, fleur, mousse, abeille !
Je vous vois, fées, elfes, douces merveilles ! Mon corps repose mais je danse
Dans tant de mondes à la fois !
Si petite et si sage
Ma vie est dense, profonde. Et tu ne le sais pas !
Du moins, pas encore. Car je t’aime et t’apprends

Et bientôt tu co-naîtras.

La matrice du Cœur

Préconception / In utero

À travers la maternité (avec ou sans infertilité) existe une invitation, un appel à s’élever pour partir à la rencontre de l’enfant à naître et l’accueillir dans l’Amour vrai, sans attentes.

Cet espace de rencontre, je l’appelle la matrice du cœur.

C’est un espace hors du temps où plusieurs êtres vont apprendre à se co-naître.

C’est l’espace de transition qui accompagne la gestation de votre bébé, un « portail » entre deux mondes qui permet à l’âme du bébé en devenir de rester aussi connecté et aligné que possible entre son état de pré incarnation (où il est en lien avec le chant de son âme, la vibration originelle) et sa naissance.

Il permet aussi au bébé en devenir de rapidement tisser des liens avec ses parents, de se sentir soutenu, entendu et accompagné consciemment dans ce qu’il est et vit à de nombreux niveaux (physiquement, psychologiquement et spirituellement).

Ainsi il ancre en lui sa « note », arrive sur Terre réellement aimé, énergisé, prêt à entrer dans la vie.

Elle vit à travers ce nouvel état des bouleversements importants dans sa vie, son corps, son couple, ses relations, sa vie psychique que nous pouvons accompagner, harmoniser et aussi expliquer au bébé lorsqu’il s’interroge, car il absorbe tout mais n’a pas toujours les clés de compréhension pour le vivre harmonieusement.

Par ce travail en résonance, ils s’éveillent à leur propre nature profonde et se remettent progressivement en lien avec ce qui les fait vibrer, au chant de leur âme à eux.

Au fil des mois, ensemble nous créons et nourrissons cet espace d’évolution émotionnelle et spirituelle. Nous libérons d’éventuels barrages (mémoires, pensées ou croyances limitantes) afin d’aller vers une incarnation aussi légère et fluide que possible tout en créant des liens porteurs pour la Vie.

La PMA. De la peur à l'Amour.

Le chemin de la PMA (Procréation Médicalement Assistée) peut être un chemin long et éprouvant où garder le cap, la foi et la forme s’avère être un parcours de combattant, physique et émotionnel.

Sur ce chemin semé d’embûches apparentes mais aussi invisibles, il y a pourtant une aventure que nombreux ignorent, où l’Amour et le lien avec l’Âme du bébé à venir nous porte et nous sert de guide pour essayer d’arriver à bon port ensemble. Car la clé c’est ensemble, et non pas chacun de son côté, seul et isolé.

À travers mes nombreux accompagnements de couples en infertilité ayant entamé un processus de FIV (Fécondation In Vitro), les bébés en devenir m’ont offert un autre regard sur le processus qu’ils traversent, enrichissant profondément mon accompagnement. Ils m’ont ouvert les portes vibratoires des laboratoires et de la réalité subtile du processus qui les entourent. Ils m’ont confié leur chemin, parfois semé d’embûches pour arriver jusqu’à leurs parents et m’ont aussi montré des clés pour lever certains barrages, de leur côté mais aussi du côté des parents en devenir.

Je témoigne à tous ces bébés en chemin qui m’ont fait confiance, ainsi qu’à leurs parents, ma plus grande reconnaissance.